La femme cougar serait-elle sans tabou ?

En partant du principe selon lequel la femme cougar sans tabou jouirait d’une certaine réputation et qu’elle n’aurait pas sa langue dans sa poche, et ce à tous les sens du terme, peut-on pour autant en conclure qu’elle serait plus encline à accepter pléthore de pratiques sexuelles que la morale réprouve ?


Difficile de généraliser puisqu’il n’existe pas une cougar, mais bel et bien une légion de femmes cougars. Cependant il convient de ne pas perdre de vue que madame cougar est une femme d’expérience et une prédatrice sexuelle qui ne recule devant rien dès qu’il devient nécessaire d’assouvir chacune de ses pulsions.

Une femme mûre moins pudique et plus exhibe…

Son goût prononcé à l’égard des jeunes partenaires sexuels et la tentation des plaisirs interdits ferait-il sauter un à un les verrous d’une sacro-sainte pudeur ?

La femme cougar sans tabou et la sodomie :

Toutes les questions plus ou moins récurrentes ayant trait aux femmes cougars sans tabou et à la sodomie restent sujettes à l’appréciation de chacun, même s’il n’en demeure pas moins que cette séductrice née accepte relativement souvent et avec un plaisir non feint de s’abandonner à certaines pratiques sexuelles lubriques à l’instar de la sodomie.

Par conséquent, il est tentant d’en conclure qu’il serait plus facile d’avoir un rapport sexuel anal avec une femme cougar qu’avec une jeune femme. Il convient de garder à l’esprit qu’une cougar de par son vécu a déjà eu tout loisir d’expérimenter différentes facettes de la sexualité, ce qui reconnaissons-le constitue une réelle valeur ajoutée. Les lionceaux ne sont pas avares de commentaires lorsqu’ils sodomisent une femme cougar. Une pénétration anale avec une cougar les comble de plaisir, réalise un de leurs fantasmes, accroit considérablement leur expérience sexuelle et surtout valorise leur tableau de chasse si l’on peut dire. Force est de reconnaître que les jeunes femmes acceptent rarement de se laisser prendre par-derrière, ce qui est loin d’être le cas chez les cougars.

La femme cougar sans tabou et le plan à trois :

Quelles peuvent être les raisons qui motivent ces femmes cougars sans tabou à participer à un plan à trois ?

Bien que ce soit assez rare, il semble tout de même indispensable de porter à la connaissance de tout un chacun que quelques-unes de ces séduisantes femmes mûres avouent en privé avoir déjà eue des rapports sexuels dans le cadre d’une pluralité masculine. En d’autres termes, il s’agit ni plus ni moins que d’un plan à trois.

Nous gardons d’ailleurs en mémoire le troublant témoignage d’une femme cougar parisienne qui confessait en rougissant accepter toutes les perversions sexuelles que les « petites jeunes » ont tendance à systématiquement refuser. Cette cougar au look sophistiqué et sexy nous avait confié avoir déjà participé à des plans à trois de temps à autre à l’issue d’une soirée sympa et chaude dans un night-club de la capitale.

Est-ce par perversion, par égocentrisme ou par narcissisme qu’une femme de plus de quarante ans éprouve du plaisir à lâcher prise et à s’abandonner aux assauts sexuels de plusieurs hommes ? La réponse est sans aucun doute un subtil mélange des trois. Outre la notion de jouissance, il va sans dire qu’un plan sexe à plusieurs est tout de même assez flatteur puisque cela signifie que madame cougar est l’objet de tous les désirs et de toutes les attentions. Cependant, on constate que le terme « partouze », n’est pas du goût de ces femmes d’expérience qui préfèrent nettement que l’on évoque une « partie à trois » ou un « plan à trois ».

La femme cougar sans tabou et l’exhibition :

Appréciant au plus haut point et parfois plus que de raison jouer la carte de la provocation, il n’est pas rare de percevoir une propension à l’exhibitionnisme de la part des femmes cougars sans tabou quelles qu’elles soient. Déployer ses principaux atouts en public, c’est dévoiler ses charmes; ce qui suggère un type de séduction à la fois plus agressif et efficace. Cela étant, il convient de faire la part des choses. Une femme mûre en mini-jupe et portant un décolleté sexy n’est pas forcément une exhibitionniste. La femme cougar sans tabou exhibitionniste éprouve du plaisir à caresser ou à se faire peloter en présence d’autres hommes et femmes. Son excitation sexuelle est décuplée lorsqu’elle fait l’amour en public, qu’elle administre une fellation dans un lieu fréquenté ou qu’elle se fait prodiguer un cunnilingus dans un lieu public.